Navigation

 
Stuttgarter Zeitung - Allemagne | jeudi, 23. février 2012

L'ACTA réveille les politiques

Après le grand mouvement de protestation contre le traité anti-piraterie ACTA, la Commission européenne a annoncé mercredi vouloir faire examiner ce règlement par la Cour de justice européenne. C'est l'occasion pour les politiques de s'occuper enfin d'Internet, écrit le journal libéral Stuttgarter Zeitung : "Si l'on veut éviter la division de la société en numérique d'un côté et analogique de l'autre, la politique doit veiller à concilier ces deux mondes. Traiter les questions relatives à Internet constitue un champ d'action primordial que la politique ne doit céder ni à l'avant-garde numérique autoproclamée, ni aux prestataires commerciaux. Elle doit impliquer les participants et veiller à établir la transparence dans les procédures. Mais la politique doit surtout accroître ses compétences dans ce domaine. Les questions relatives à Internet ne constituent plus un simple créneau, elles sont sur le même plan que les domaines politiques classiques. C'est la raison pour laquelle, dans ce domaine aussi, les responsables politiques doivent, en vertu de leur propre autorité, fixer et faire respecter des normes. Quand Internet sème le chaos, ce n'est pas une solution d'esquiver de manière opportuniste ."

» Ensemble de la revue de presse de jeudi, 23. février 2012

Google+ LinkedIn Digg Delicious Academia.edu

D'autre contenu