Où s'établira l'Agence européenne des médicaments ?

L'Agence européenne des médicaments (AEM), qui compte près de 900 employés, devra quitter Londres à l'issue du Brexit et s'installer sur le continent. Plusieurs pays, parmi lesquels le Danemark et la Suède, postulent pour que l'agence s'installe sur leur territoire. Les commentateurs suivent avec intérêt la procédure décisionnelle.

Ouvrir/fermer tous les articles
Sydsvenskan (SE) /

La Suède et le Danemark plus forts ensemble

La Suède aurait de meilleures chances si elle s’associait à la candidature du Danemark, estime Sydsvenskan :

«Le gouvernement suédois devrait cesser de se concentrer sur sa propre capitale et proposer une alternative avec le Danemark. Ceci attiserait immanquablement la curiosité en Europe et l’on disposerait d’arguments suffisamment forts pour soutenir cette candidature. Outre une industrie pharmaceutique bien établie, il existe 17 écoles supérieures et universités ainsi que le plus grand aéroport de la région de l'Öresund. … Le délai pour déposer les candidatures expire à la fin du mois. Il est malheureusement fort peu probable que le gouvernement révise son offre.»

Nordschleswiger (DK) /

Procédure d'attribution ou accord tacite ?

La procédure d’attribution ressemble aux notes de l’Eurovision, juge Der Nordschleswiger :

«Comment, au sein de la 'machine consensuelle européenne', se mettra-t-on d’accord sur la désignation du nouveau site ? La procédure prévue à cet effet rappelle un peu celle du Concours Eurovision de la chanson : au premier tour, chacun des 27 Etats membres a six points à distribuer. … Si aucun pays ne reçoit trois points d'au moins 14 pays, il y a un deuxième tour entre les trois candidats les mieux placés. Alors chaque pays ne dispose plus que d’une voix. … A Bruxelles, on se demande quel sera le degré d’ouverture du processus décisionnel. Ou bien s’il y aura un arrangement tacite entre les chefs de gouvernement, guidé davantage par des considérations politiques que par des arguments techniques, comme c'est souvent le cas lors de la difficile attribution des agences européennes.»