Lisbonne 'Green Capital 2020' : une décision justifiée ?

Lisbonne a été élue capitale verte de l'Europe pour 2020. Ce titre décerné par la Commission européenne entend récompenser les villes qui allient intelligemment protection de l'environnement, qualité de vie et croissance. Les médias portugais se demandent si leur capitale mérite cette distinction et ce qu'elle peut apporter au pays.

Ouvrir/fermer tous les articles
Jornal Económico (PT) /

A des années lumières de l'écologie

Jornal Económico juge proprement absurde que Lisbonne devienne capitale verte européenne 2020 :

«Il est impossible de savoir pourquoi Lisbonne a brigué le titre de capitale 2020 alors même qu'elle prend des décisions politiques allant dans le sens opposé. L'extension de l'aéroport de Portela, dont le bruit et les émissions nuisent à la santé des habitants de Lisbonne et de Loures, compromet les objectifs nationaux en matière d'émissions de gaz à effet de serre. Autre exemple, le terminal pour navires de croisières, responsable de dix pour cent des émissions totales du pays et qui rejette plus de 3,5 fois la quantité de dioxyde de souffre causée par l'ensemble des véhicules en circulation à Lisbonne. Se dire capitale verte et se désintéresser de ces thématiques est une imposture.»

Público (PT) /

Un honneur qui donne des ailes au Portugal

Ce prix décerné à Lisbonne peut donner à l'économie portugaise le coup de pouce dont elle a besoin, se réjouit en revanche l'avocat fiscaliste Nuno Sampayo Ribeiro dans Público :

«La transition [écologique] est une tâche qui incombe à la société dans son ensemble et le rôle qui échoit au système financier, tout particulièrement au système bancaire, est primordial. Le capital alloué aujourd'hui marquera les écosystèmes, l'industrie et les modèles de consommation de demain, ainsi que l'ont souligné les Nations unies. ... Sur tous ces plans, le titre de capitale verte européenne est pour Lisbonne l'occasion de mobiliser la société portugaise pour effectuer la transition vers une économie plus verte, plus durable et plus inclusive.»