Theresa May doit présenter ce lundi à la Chambre des communes un plan B pour le Brexit. Le chef des travaillistes, Jeremy Corbyn, avait conditionné sa participation à des pourparlers à l'exclusion d'un scénario 'no deal' - une condition que May a immédiatement rejetée. Tant la cheffe du gouvernement que le leader de l'opposition font l'objet de vives critiques dans les médias européens.

Un spot publicitaire de Gillette a créé une onde de choc sur la Toile. Les hommes y sont appelés à renoncer à un comportement agressif, paternaliste et sexualisé souvent considéré par le passé comme typiquement masculin. Très apprécié de certains sur les réseaux sociaux, le spot du fabricant de rasoirs a aussi déclenché une tempête d'indignation. Comment expliquer ces réactions ?

La chancelière allemande Angela Merkel et le président français Emmanuel Macron veulent consigner l'amitié franco-allemande dans un nouveau texte, le Traité d'Aix-la-Chapelle. Sa signature est prévue le 22 janvier dans la ville qui fut le centre de l'Empire de Charlemagne. Pour des motifs différents, les journalistes critiquent l'initiative.

Le gouvernement italien a décidé jeudi la mise en œuvre de deux promesses électorales centrales : le revenu de citoyenneté, un revenu universel dont pourraient bénéficier des millions de personnes, et une réforme des retraites qui pourrait signifier un abaissement de l'âge de la retraite pour quelque 350.000 Italiens. La presse italienne est sceptique.

Le président russe Vladimir Poutine a été l'hôte du chef d'Etat serbe, Aleksandar Vučić, à Belgrade. Sur fond de manifestations massives contre le gouvernement de Vučic depuis des semaines, les commentateurs supposent que cette visite a pour fonction de faire diversion, et conseillent à l'UE de la prendre au sérieux.

Après l'assassinat du maire de Gdansk, des dizaines de milliers de personnes ont participé à des marches silencieuses contre la haine dans tout le pays. Dimanche soir, un individu avait poignardé à plusieurs reprises Paweł Adamowicz sur la scène d'un évènement caritatif.

Dès le vote de défiance rejeté, Theresa May a consulté les partis d'opposition pour élaborer un plan B suite au rejet de l'accord sur le Brexit. L'UE a indiqué qu'elle était prête à négocier si Londres renonçait à ses 'lignes rouges', surtout sur le point de la libre circulation des travailleurs. L'UE aurait toutefois tort de se montrer trop conciliante, rappellent les commentateurs.

En dépit de la crise gouvernementale provoquée par l'accord avec la Macédoine, le Premier ministre grec Alexis Tsipras pourra finalement continuer à gouverner à la tête d'un gouvernement minoritaire. Le Parlement lui a accordé sa confiance par 151 voix contre 148. Les députés commenceront probablement à discuter la semaine prochaine de l'accord sur le nouveau nom du pays voisin. Les éditorialistes louent la détermination du Premier ministre grec.

Le 15 janvier 1919, Rosa Luxemburg et Karl Liebknecht étaient assassinés à Berlin par des corps francs nationalistes. Les leaders du mouvement des travailleurs révolutionnaires incarnent aujourd'hui encore les modèles de la gauche politique en Europe. Par son militantisme et ses convictions, Rosa Luxemburg reste aujourd'hui encore une source d'inspiration et de réflexion.

La croissance marque sensiblement le pas dans la zone euro ces derniers mois. Une évolution que les experts imputent au litige commercial et au Brexit. Les journalistes financiers estiment qu'il revient en premier lieu à l'Allemagne d'éviter le péril d'une récession.

Une vague de blagues, de photomontages et de memes déferle sur le Web russe depuis qu'un gros producteur vend des œufs dans des emballages de neuf, au lieu de dix habituellement. A l'origine de la grogne des consommateurs, il y a aussi la hausse de la TVA et la stagnation des revenus réels. Les éditorialistes russes font grand cas de cette affaire d’œufs.

L'ambassadeur américain à Berlin Richard Grenell a menacé de sanctions les entreprises allemandes qui ne renonceraient pas à leur participation au gazoduc Nord Stream 2, qui doit relier la Russie à l'Allemagne. Faut-il y voir une immixtion présomptueuse, un acte de désespoir ou une déclaration qui pourrait changer la donne ?

Autres débats