Quelle serait l'efficacité de 'sanctions Navalny' ?

La panoplie de sanctions envisagée contre la Russie pourrait s'agrandir : dans une résolution, le Parlement européen propose en effet d'adopter des 'sanctions Navalny' contre les personnalités russes accusées de corruption par l'opposant au Kremlin. Une proposition qui fait sourire la presse russe.

Ouvrir/fermer tous les articles
Nowaja Gaseta (RU) /

Une baguette magique aux pouvoirs limités

Novaïa Gazeta est sceptique quant à l'efficacité d'un soutien de l'UE aux activités de Navalny :

«La mise en application ne serait-ce que d'une partie de la proposition changerait les règles du jeu en Russie et le statut de Navalny. A ce jour, les enquêtes de FBK [la fondation de Navalny dédiée à la lutte contre la corruption] n'étaient que de vains aboiements pour l'élite russe. Elles sont restées sans lendemain. Ce qui pourrait désormais changer. Navalny a maintenant le pouvoir de transformer en citrouille, d'un coup de baguette magique, un penthouse à Miami ou un vignoble de Toscane. Mais ce processus ne sera pas irréversible : les figurants dans ces enquêtes pourront toujours prouver qu'il ne s'agit pas de biens mal acquis, qu'ils en ont hérité de grand-maman, de grand-papa ou même du chat.»

Radio Kommersant FM (RU) /

Voyons voir où les affreux Russes élisent domicile ...

Radio Kommersant FM invite le Parlement européen à balayer devant sa porte :

«Très honorés députés européens, vous qui êtes de grands démocrates, hors de tous soupçons de corruption ! Navalny publie depuis des décennies les résultats de ses recherches. Et chaque fois, il nous décrit le luxe des maisons et des appartements de ceux sur lesquels il enquête. Et où ces demeures se situent-elles ? Chez vous, en plein cœur de l'Europe : à Monaco, à Nice, à Paris. Pourquoi personne ne s'est-il offusqué que son voisin puisse être un affreux russe véreux ? Pourquoi ce désintérêt ? A geler des comptes, passez au peigne fin, à y être, les partenaires européens avec lesquels ces Russes font leurs affaires : trouvez leur identité et où ils investissent-ils leur argent sale. Vous ferez, à n'en pas douter, des découvertes très intéressantes.»