Berlingske

journal quotidien

http://www.b.dk

Berlingske Tidende, rebaptisé Berlingske en 2011, est le plus ancien quotidien danois qui existe encore aujourd'hui. Initiative d'Ernst Heinrich Berling, sa première édition a vu le jour à Copenhague le 3 janvier 1749, sous le nom de Kjøbenhavnske Danske Post-Tidender. Le journal fait aujourd’hui partie du groupe de presse danois Berlingske Media, racheté en 2014 par le groupe belge De Persgroep. Font également partie du groupe Berlingske Media les titres B.T., distribué gratuitement en semaine depuis 2020, et Weekendavisen. La station de Radio24syv, qui appartenait également au groupe, a été fermée fin 2019. Depuis 2018, le conseil d'administration de Berlingske Media est présidé par l'ancienne ministre conservatrice Connie Hedegaard. En 2019, le groupe a repris la société de médias spécialisée dans les informations financières Euroinvestor. Le nombre de salariés continue à diminuer. Comme pour tous les médias danois, les offres numériques sont la grande priorité par rapport aux offres imprimées.

Label
Orientation politique libéral-conservateur
Diffusion 2019 waren es wöchentlich 334.000 Leser, eine Steigerung um 14.000 verglichen mit 2018.
Périodicité quotidien
visites 10.000.000 – 20.000.000
Modèle de paiement Articles en partie payants
Siège de la rédaction Copenhague, Danemark
Editeur Berlingske Media
Zone de diffusion nationale
Année de création 1749
Address Pilestræde 34, 1147 Kopenhagen
Téléphone 0045 33 75 75 75
E-mail redaktionen@berlingske.dk oder internet@berlingske.dk
Twitter @berlingske