România Liberă

journal quotidien

http://www.romanialibera.ro

A l’époque communiste, România Liberă était l'un des premiers journaux du parti unique. Dans les journées révolutionnaires de décembre 1989, le titre est immédiatement passé à l’opposition au gouvernement postcommuniste. Si, peu après la révolution, le journal comptait plus d’un million de lecteurs, son lectorat a subi une importante contraction. Le groupe médiatique WAZ avait initialement des participations dans le journal, mais il s’en est retiré en 2010, cédant la maison d’édition Medien Holding Group à l’homme d’affaires Dan Grigore Adamescu. Le multimillionnaire est décédé en 2017 en prison, où il purgeait une peine de plusieurs années pour corruption. Après sa mort, le journal lança une campagne contre d'anciens politiques et contre la société d'audit KMPG, que le journal accuse de vouloir démanteler l'empire d'Adamescu. En octobre 2017, la moitié des rédacteurs ont quitté le journal. Medien Holding, propriétaire du journal, a déposé le bilan fin 2017. 

Label
Orientation politique conservateur
Diffusion 10.800 (2017)
Périodicité du lundi au vendredi
visites 1.000.000 - 5.000.000
Modèle de paiement Articles tous gratuits
Siège de la rédaction Bucarest, Roumanie
Editeur Medien Holding Group
Zone de diffusion nationale
Année de création 1877
Address Piaţa Unirii 1, sector 3, Bucuresti, cod 030119
Téléphone 0040 0722 364 082
E-mail editoronline@romanialibera.ro
Twitter @romanialibera

Extraits d'articles parus dans „România Liberă“

Rechercher un média