(© picture alliance/Zoonar/DesignIt)

  Présidentielles françaises 2022

  4 Débats

Après s'être longtemps fait attendre, le journaliste d'extrême droite Eric Zemmour a officialisé sa candidature aux présidentielles françaises de 2022 sur YouTube. Son allocution se veut une évocation de l'appel du 18 juin du général de Gaulle et invoque le risque d'une disparition de la culture française sous l'effet de l'immigration. Sa candidature inquiète la presse.

Le quotidien régional Ouest-France a fait savoir qu'il ne publierait plus de sondages politique en lien avec la campagne présidentielle de 2022. Il a justifié sa décision par l'argument selon lequel les prévisions occultaient les véritables enjeux. Abstraction faite des gratuits, Ouest-France est le journal le plus distribué dans l'Hexagone. La mesure est-elle propre à renforcer la démocratie et la culture du débat ?

Il ne se passe pratiquement pas un jour sans que les médias français ne parlent d'Eric Zemmour. Condamné à plusieurs reprises pour incitation à la haine raciale, le journaliste aux positions d'extrême droite entretient le flou sur sa candidature à la présidentielle de 2022. Dans certains sondages, il devance déjà la candidate du RN, Marine Le Pen. Son ascension inquiète la presse européenne.

En France, la course présidentielle se précise. Le premier duel télévisé des prétendants à la primaire du parti LR s'est déroulé lundi. Mardi, l'adresse du président Emmanuel Macron à la nation avait des airs de programme électoral. Du côté de l'extrême droite, Eric Zemmour, qui n'est toujours pas officiellement candidat, supplante progressivement la candidate du RN Marine Le Pen. La presse s'inquiète de ce que tous ces partis cherchent à courtiser le même électorat.