Eurobaromètre : les Hongrois aiment l’UE ?

L’Eurobaromètre actuel indique une satisfaction en hausse à l’endroit de l’UE - y compris parmi les Hongrois. 70 pour cent des personnes interrogées disent se sentir européennes. Il en ressort en outre que 46 pour cent des sondés font confiance aux institutions de l’UE, contre 39 pour cent de confiance accordée au gouvernement hongrois. Ces chiffres sont l’occasion pour la presse hongroise de discuter les rapports du pays avec l’UE.

Ouvrir/fermer tous les articles
Mozgástér (HU) / 07 août 2017

La Commission veut présenter l'UE sous un jour favorable

Sur le portail de blogs proche du gouvernement Mozgástér, le politologue Tamás Lánczi considère que ce sondage effectue une distorsion des faits :

«L’enquête Eurobaromètre illustre parfaitement l’indépendance et l’objectivité de la Commission européenne, et ses efforts désespérés de présenter la popularité de l’Union. ... Opposer l’UE aux gouvernements nationaux est aussi absurde que de comparer des choux à des carottes. ... D’innombrables études ont déjà prouvé que les Hongrois tenaient à la Communauté des 28 Etats membres et qu’ils ne voulaient pas quitter l’UE. Il n’en ressort pas moins que les Magyares - tout comme d'autres nations de l’UE - voient les mécanismes de l’Union d’un œil extrêmement critique et que sur beaucoup de questions, ils attendent de l’UE des changements.»

Magyar Nemzet (HU) / 07 août 2017

La Hongrie occidentalisée est une légende

Malgré la forte popularité de l’UE parmi les Hongrois, dans le quotidien d’opposition Magyar Nemzet, le politologue Ervin Csizmadia relativise les choses :

«Si les Magyares connaissaient la longue histoire politique hongroise, ils se rendraient compte que l’occidentalisation de leur pays n’est qu’un mythe. Le premier problème des Hongrois est qu’ils ne se comprennent pas eux-mêmes. Le Hongrois progressiste se considérant comme occidentalisé, il sort de ses gonds quand le gouvernement actuel et son électorat, par exemple, ne cadrent pas sur ces valeurs. ... L’opposition politique elle aussi est prisonnière de cette représentation de soi. Elle considère l’adhésion aux valeurs occidentales comme une évidence et attend de l’ensemble de la société hongroise qu’elle acclame la démocratie libérale. Elle est tout bonnement incapable d’accepter que la société hongroise ne soit qu’en partie orientée vers l’Ouest.»

Autres débats d'actualité

Ekho Moskvy (RU)
La Repubblica (IT)
Stern (DE)
Expressen (SE)
Polityka (PL)
Gazeta Wyborcza (PL)
The Guardian (GB)
The Times (GB)
Le Soir (BE)
Le Monde (FR)
De Morgen (BE)
Aamulehti (FI)