Réforme de la justice polonaise : la fronde prend de l'ampleur

En Pologne, des milliers de personnes ont à nouveau manifesté ce week-end pour protester contre la réforme de la justice. Elles espèrent que le président du pays, Andrzej Duda, refusera de signer les nouvelles lois - comme il l'a également annoncé ce lundi. Les médias polonais s'étonnent de ce qu'un nombre aussi important de jeunes descendent dans les rues. Mais le clivage persiste parmi les éditorialistes quant à la perception de la contestation.

Ouvrir/fermer tous les articles
Rzeczpospolita (PL) /

Il est devenu 'cool' de manifester

Il est devenu tendance pour les jeunes polonais de manifester contre le PiS, observe Rzeczpospolita :

«Les 'photos cools' [postées sur les réseaux sociaux] témoignent d'un véritable engouement des jeunes pour la contestation. Il y a peu de temps encore, les défilés des 'papis du KOD' [organisation protestataire] étaient perçus négativement. La situation est tout autre aujourd'hui dans la mobilisation contre les 'ploucs du PiS', car la contestation ne porte pas la marque d'un parti ou d'un mouvement social. ... On pourrait se gausser de ce phénomène et juger qu'il ne s'agit que de manifestants 'jeunes, riches et beaux', issus de la 'Warszawka [bourgeoisie varsovienne]. Mais ces tendances se répandent aussi très vite, surtout en ligne. Le PiS minimise le problème, comme s'il n'avait pas compris le retard qu'il accusait déjà sur La Toile.»

Wpolityce.pl (PL) /

Les masses ignorantes sont manipulées

La contestation est encore loin de refléter la volonté de la population, juge pour sa part Wpolityce.pl :

«L'hystérie collective se déroule comme l'avaient prévu les ingénieurs des changements sociaux. La majorité des manifestants, qui se sont laissés avoir par l''astroturfing' [la simulation d'un mouvement citoyen 'venu de la base' mais en réalité piloté], n'ont aucune idée de la teneur de la réforme de la justice et ne connaissent pas les lois qu'ils remettent en cause. ... Des groupes nombreux et influents ont tout intérêt à ce que le PiS soit renversé. ... Répéter sans réfléchir les formules martelées par les médias de centre-gauche pourrait engendrer une véritable tragédie. »