En finir avec les talons aiguilles

En Grande-Bretagne, une pétition contre le port obligatoire de talons hauts au travail a déjà été signée par 100.000 personnes. Il s'agit de l’initiative de Nicola Thorp, qui avait perdu son emploi de réceptionniste pour Pricewaterhouse Coopers suite à son refus de porter des chaussures à talons hauts au travail. Les talons hauts sont-ils un anachronisme ?

Ouvrir/fermer tous les articles
The Irish Independent (IE) /

La stature, clé du pouvoir

Si beaucoup de femmes portent des talons hauts, c’est à seul dessein de paraître plus puissantes, fait valoir la chroniqueuse Carol Hunt dans The Irish Independent :

«La véritable question qu’il faut se poser est : pourquoi, dans les milieux de la politique, des médias et ailleurs, tant de femmes de pouvoir éprouvent-elles le besoin de porter des talons hauts ? Je pense qu’au-delà du facteur sex appeal, ceci s’explique par le fait que notre monde de machos associe la taille au pouvoir. Les hommes ambitieux auxquels il manque quelques centimètres compensent soit par des talonnettes discrètes, soit par un complexe de Napoléon. Ou parfois les deux, comme Bono, le chanteur du groupe U2, ou encore l’ex-président français Nicolas Sarkozy. Pour reprendre la formulation de la sociologue Lisa Wade : 'Les femmes qui portent des talons hauts essaient de se hisser au niveau des hommes. Quand taille rime avec virilité et que virilité rime avec pouvoir, la taille est synonyme de pouvoir.'»

Financial Times (GB) /

Les femmes ne veulent pas faire de la figuration

Le code vestimentaire de Pricewaterhouse Coopers est obsolète et sexiste, critique Financial Times :

«Pour un cabinet d’audit qui ne cesse d’insister sur l’importance de la diversité et qui va jusqu’à sponsoriser un blog sur les questions d’égalité entre les sexes intitulé 'The Gender Agenda', il est tout à fait déplacé d'imposer le port de talons aiguilles aux hôtesses d'accueil. … Les codes vestimentaires qui réduisent les employées à un rôle décoratif sont particulièrement dépassés à une époque où les entreprises sont appelées à augmenter le nombre de femmes dans les comités directeurs. Il n’y a donc rien d’étonnant à ce que la pétition de Nicola Thorp, exigeant que le Parlement se saisisse de l’affaire, ait déjà obtenu 100.000 signatures. Les femmes en ont plus qu'assez de devoir se soumettre.»

The Daily Telegraph (GB) /

Les talons hauts, reliques du passé

Pour the Daily Telegraph, la mode des talons hauts est un anachronisme dangereux pour la santé :

«Le fait que beaucoup de femmes actives continuent de considérer nécessaire de porter des talons hauts pour être vraiment bien habillées a quelque chose de rétrograde et d’opprimant. L’histoire de la mode féminine compte d'innombrables déformations physiques aussi incommodes que grotesques. C'est grâce au mouvement de libération de la femme tant conspué que ces déformations ont presque toutes disparu - à l’exception des talons hauts. Il est temps que la société abolisse cette cruelle convention qui veut que les femmes doivent porter des talons hauts. La mode masculine les a abandonnés il y a plus de 100 ans déjà. Ceci dit, il ne faut pas en conclure qu'il faille mépriser les femmes qui portent des talons hauts, surtout quand ils ne sont pas trop élevés et qu’ils sont praticables.»